FOCUS SUR LE DESSIN DIGITAL

Les particularités du dessin digital :

Encore appelé « dessin numérique », le dessin digital est une forme d’art émergente qui consiste à réaliser un dessin sur un ordinateur à l’aide d’une tablette graphique et d’un stylet. A cet effet, l’artiste s’abstient de l’usage des outils traditionnels tels qu’une feuille de papier, des pinceaux, un crayon ou de la peinture. 

Les avantages de cette technique sont nombreux. Elle permet en effet à l’artiste de retoucher son œuvre autant qu’il le souhaite et surtout de retoucher rapidement. Rien n’est jamais définitif ! Y a-t-il un trait mal dessiné ? Il suffit de revenir en arrière en un clic et il disparait.

L’art digital participe également à l’incitation des artistes à une création éco-responsable. Adieu les gaspillages de feuilles ! Adieu les manques d’espace à l’atelier ! C’est une source d’économie pour l’artiste. Ce dernier n’a plus besoin d’acheter des centaines de crayons, stylos ou feuilles. Il pourra utiliser et créer toutes les couleurs qu’il souhaite à partir de son ordinateur.

En termes de précision, c’est un excellent allié. L’artiste peut zoomer son dessin à sa guise. C’est assez utile lorsqu’on a à faire à un dessin trop petit. Pour l’artiste Aurel Yahouedeou, c’est « le meilleur moyen de réussir des dessins qu’on ne pourrait réaliser à la main ».

Mais il faut reconnaitre que malgré les nombreux avantages de la technique, les œuvres qui en sont issues sont peu appréciées des aficionados de l’art contemporain. Beaucoup reprochent à ce medium de moins faire ressentir l’âme de l’artiste. Contrairement aux mediums traditionnels, cette œuvre ne permet aucune expérience sensorielle : on ne peut sentir aucune odeur, ni ressentir au toucher la craquelure de la toile. Pourtant, de grands noms de l’art contemporain se sont pris au jeu, à l’instar de David Hockney.

David Hockney, Yosemite/, 16 octobre 2011, dessin sur iPad imprimé sur 6 feuilles de papier, 181,5x108,3 cm, Contrecollées sur six feuilles de Dibond, Dimensions totales : 363x325 cm, The Fine Arts Museums of San Francisco, Copyright 2013 David Hockney

Retrouvez la totalité de l'article de Dieudonné via le lien suivant : focus sur le dessin digital